Le sport automobile est un des terrains de jeu favoris des Finlandais. Ils excellent généralement en rallye, mais également, pour certaines d’entre eux, en Formule 1. Le dernier arrivé en date, Valtteri Bottas, ne déroge pas à la règle.

(c) Lat
(c) Lat

En grimpant sur la troisième marche du podium lors du Grand Prix d’Autriche, Valtteri Bottas est devenu le septième pilote finlandais à réussir cette performance. Il marche donc sur les pas de Keke Rosberg, JJ Lehto, Mika Häkkinen, Mika Salo, Kimi Räikkönen et Heikki Kovalainen.

Le début de carrière de Bottas est à ce titre assez intéressant puisqu’il ne lui aura fallu qu’une vingtaine de courses pour atteindre le podium. En 2013, cadre de sa première saison dans la discipline, le Finlandais a eu beaucoup de mal à se faire remarquer et à démontrer son talent au volant d’une Williams rétive et mal née. Malgré tout, et pour preuve de son talent, il réussira l’exploit de se qualifier à la troisième position au Grand prix du Canada, dans des conditions humides qui mettent en avant le talent du pilote. En fin de saison, profitant d’une bonne passe de sa monoplace, il marquera même ses premiers points en Formule 1, lors du Grand prix des États-Unis à Austin, au nez et à la barbe de son équipier du moment, Pastor Maldonado.

Cette année, c’est l’expérimenté Felipe Massa qui l’accompagne, toujours chez Williams. A ses côtés, Bottas possède désormais un véritable étalon de performance pour se jauger. Le Brésilien est en pleine résurrection et de ce fait, il pousse son équipier jusque dans ses derniers retranchements dans leur lutte interne.

Mais si la vitesse de Bottas n’est plus à prouver, ce début de saison a démontré une certaine fragilité sous la pression pour le pilote finlandais. Déjà, en Australie, il avait été victime d’une bête touchette avec le mur durant la course qui avait annihilé sa progression vers un possible podium. Lors des récentes qualifications du Grand Prix d’Autriche, il a également fait une petite erreur en sortant trop large dans un virage, ce qui lui a coûté, sinon une pole position, tout du moins une amélioration de son temps.

Mais sur la feuille des temps, Massa et Bottas étaient extrêmement proches. Et il a fallu un grand jour du Brésilien pour priver le Finlandais de sa première pole position. Celui-ci s’est cependant rattrapé en course en chipant le podium à son équipier grâce à une stratégie plus inspirée et sans avoir commis aucune faute.

Il semblerait donc que Valtteri Bottas progresse très rapidement. Sa précocité sur un podium de Formule 1 est une belle preuve de son talent. Si comme certains le pensent, la Williams continue d’être aussi performante qu’en Autriche, le Finlandais pourrait bien être la belle surprise de cette saison. Sa progression et sa lutte en interne avec Felipe Massa vont en tout cas être passionnantes à suivre.

Axel B.

Publicités