Avec la règle des points doublés lors du dernier Grand Prix, à Abu Dhabi, Nico Rosberg voit là ses chances de titre décuplées. De l’autre côté du garage, son seul rival, Lewis Hamilton, devra gérer une pression intense qui pourrait le voir perdre le championnat pour seulement quelques points.

Licence Creative Commons
Licence Creative Commons

Cette saison 2014 de Formule 1 a été, malgré les apparences, très serrée. Évidemment, surtout entre les deux prétendants restant au titre mondial pilotes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg sur leur deux Mercedes archi-dominatrices.
L’équipe dirigée par Toto Wolff et Niki Lauda a réalisé une prouesse qui n’arrive généralement qu’une fois dans une décennie, à savoir fournir à ses deux pilotes une monoplace largement au dessus de la meute. Après les McLaren des années 80, les Williams des années 90 et les Ferrari des années 2000, Mercedes est en train de pulvériser tous les records de ses ainées.

Avec ce bijou entre les mains, les deux pilotes titulaires, Hamilton et Rosberg n’ont plus qu’à se soucier l’un de l’autre, seulement échaudés en début de saison par quelques réticences de fiabilité de leurs engins.
Les deux hommes se sont échangés les commandes du championnat, avec une rivalité exacerbée, pour finalement se retrouver à un Grand Prix du but avec seulement 17 points les séparant, à l’avantage du Britannique.
Si les chances de son meilleur ennemi allemand sont plus ténues, tout reste encore ouvert, et pas uniquement sur une défaillance technique de l’un et de l’autre.
Avec onze doublés depuis le début de l’année, record de McLaren battu, il y a cependant peu de chances que Rosberg, même s’il est vainqueur à Abu Dhabi, voit son rival hors du podium.

Cependant, rien n’est encore impossible : 334 points pour Hamilton contre 317 pour Rosberg. Si l’Anglais termine devant l’Allemand, il n’aura aucune question à se poser. Par contre, si Rosberg gagne, Hamilton doit obligatoirement le talonner à la deuxième place. La troisième marche du podium le condamnerait pour trois petits points. Beaucoup d’autres cas de figures se présentent, et la situation de la course à Abu Dhabi en réglera certains.

Pour résumer, Nico Rosberg sera en position du chasseur de la victoire en course qui n’aura d’autre choix que de gagner pour s’assurer avec certitude le titre. Gageons qu’il ne visera pas moins, mais que cette pression de la victoire risque d’être lourde à gérer.
Hamilton quant à lui devra talonner Rosberg, lui aussi finalement en position de chasseur mais du titre mondial avec peut être un peu plus à perdre que l’Allemand.

La lutte sera serrée et le perdant forcement très déçu voire même vociférant contre cette règle des points doublés. Ce qui sera tout l’inverse du vainqueur. Toujours est-il que cette saison aura été passionnante à suivre et que le vainqueur méritera évidemment son titre.

Axel B.

Publicités