Débutante en 2016 dans le championnat de Formule 1, la nouvelle équipe américaine Haas va devoir se pencher sur la sélection de ses pilotes pour la saison à venir. Petit tour d’horizon des possibilités et des probabilités qui s’offrent à elle à ce stade de l’année.

(c) Haas F1 Team
(c) Haas F1 Team

Plusieurs pilotes frappent déjà à la porte de la nouvelle équipe Hass F1 Team qui fera son apparition au championnat du monde de Formule 1 en 2016. Avec une approche technique qui semble prometteuse et le soutien important de Ferrari, l’écurie américaine à de quoi séduire et se laisse le temps de faire le meilleur choix, sans que le critère financier ne semble avoir d’influence sur celui-ci.

 

Mais justement, quels sont les choix qui s’offrent à Gene Haas et son équipe pou 2016 ? Voici donc ceux qui semblent les plus probables :

 

Esteban Gutierrez

Le Mexicain semble tenir la corde pour revenir en tant que titulaire en Formule 1. Fort de deux saisons passées avec l’équipe Sauber, Gutierrez a surtout l’avantage d’être devenu cette année un pilote Ferrari. On connait l’étroitesse des relations entre l’équipe italienne et la nouvelle équipe Haas. Il semble donc probable que la Scuderia souhaite placer un pilote de son cheptel au sein de la nouvelle structure américaine. Un plus pour Gutierrez : sa nationalité. Même si Gene Haas a affirmé que ce critère ne serait pas décisif, avoir un pilote du continent américain soignerait l’image de marque de l’équipe.

Probabilité d’être chez Haas F1 Team en 2016 : 90%

 

Jean-Eric Vergne

Lui aussi est un pilote badgé Ferrari depuis cette année, et cette caractéristique à elle seule le place sur la liste des prétendants à un baquet de titulaire chez Haas. Le Français est un plus côté que Gutierrez en terme de performance, mais son caractère entier pourrait être un frein à une possible titularisation. Cependant, ses années passées au sein de l’équipe Toro Rosso, petite sœur de la quadruple championne du monde Red Bull, sont un atout non négligeable, tout comme sa grande expérience de pratiquement 60 Grands Prix disputés. Le petit plus du Français : il est resté en compétition en Formule E cette année et n’a donc pas perdu la main dans un peloton. Ça va se jouer serré entre lui et Gutierrez pour une place de titulaire en 2016.

Probabilité d’être chez Haas F1 Team en 2016 : 90%

 

Kevin Magnussen

Le pilote danois, mis sur la touche par McLaren en fin d’année dernière, a des envies d’ailleurs. Voyant son avenir bouché à Woking, le jeune homme commence à se tourner vers d’autres horizons. Mais les places sont chères en Formule 1 et le marché des transferts est quelque peu figé. Haas F1 Team est donc l’opportunité rêvé de poursuivre sa carrière dans la catégorie reine du sport automobile. Cela ne serait pas une mauvaise option pour l’écurie américaine non plus. Façonné par McLaren, Magnussen connait les pratiques d’une équipe multiple championne du monde, un atout non négligeable pour une écurie débutante. En plus, lors de sa première saison, le fils de Jan a démontré de jolies qualités et une rapidité évidente couronnés par un podium lors de sa première course.

Probabilité d’être chez Haas F1 Team en 2016 : 70%

 

 

Alexander Rossi

Le pilote californien ne possède qu’une faible expérience en Formule 1, dans des écuries de seconde zone comme Marussia ou Caterham. Toujours placé, rarement vainqueur, Rossi est cependant un pilote apprécié pour sa rapidité mais il manque de constance. Sa nationalité américaine et un apport budgétaire important pourraient être décisifs au moment de choisir un deuxième, voire un troisième pilote pour Haas. Même si ces deux critères sont régulièrement balayés d’un revers de la main par l’écurie américaine.

Probabilité d’être chez Haas F1 Team en 2016 : 50%

 

Adrian Sutil

L’Allemand, qui est complètement passé à côté de sa saison avec Sauber en 2014, a trouvé refuge en tant que pilote d’essais chez Williams. un poste où il n’a aucune chance de devenir titulaire puisque Felipe Massa et Valtteri Bottas ont été reconduits par l’équipe britannique. L’ex-pilote Force India pourrait donc proposer ses services avec comme atout une très grande expérience et un financement conséquent en provenance d’un sponsor personnel. Seul ombre au tableau, Sutil n’a participé à aucun championnat cette année. Au rythme où va la Formule 1, c’est un handicap certain. De plus, son image s’est fortement écornée depuis son passage chez Sauber. Haas tentera-t-elle le pari ?

Probabilité d’être chez Haas F1 Team en 2016 : 40%

 

Stoffel Vandoorne

Le jeune pilote belge est en train de casse la baraque en GP2. Dominateur sans partage, Vandoorne se prépare un bel avenir en Formule 1, mais le manque de poste de titulaire en 2016 pourrait retarder son arrivée dans la discipline. Il pourrait être tenter par l’aventure Haas et représenterait un second choix idéal pour l’équipe. Mais on voit mal McLaren, qui s’occupe de lui depuis longtemps, le laisser partir vers la concurrence Ferrari…

Probabilité d’être chez Haas F1 Team en 2016 : 20%

 

Jenson Button

Un champion du monde au sein d’une nouvelle équipe sans expérience ? L’idée n’est pas saugrenue, même si elle semble peut probable. Si Button n’est pas conservé par McLaren en 2016, il y a peu de chance qu’il continue sa carrière en Formule 1 après 16 saisons passées dans la discipline. On sait cependant que le Britannique a failli courir pour Ferrari à un moment donné dans sa carrière, voilà de quoi faire le lien avec Haas. Finalement, il ne reste plus qu’au champion du monde 2009 de piloter un bolide motorisé par le cheval cabré. Le dernier défi ?

Probabilité d’être chez Haas F1 Team en 2016 : 10%

 

Axel B.